Loading
la langue française (dictée des jeux)

Le corrigé de la dictée 2024 d'Agnès Martin-Lugand

Plus vite .....

Elle était en retard. Comment avait-elle pu être piégée de cette façon ?
Son démarrage avait été d’une médiocrité affligeante.
Elle s’était laissé distancer par ses concurrentes.
D’ordinaire, la cadence infernale la stimulait.
Aujourd’hui, l’abattement et le découragement l’assaillaient davantage à chaque foulée sur le couloir ocre.
Elle poussa un cri guttural, digne d’un rugissement.
Elle s’exhorta à réagir. Au plus vite.

Le corrigé de la dictée 2024 de David Foenkinos

Plus haut ....

Se dépasser, aller plus haut, tout en haut de l’hémisphère du rêve,
c’est la conquête irrépressible de tout champion.
Tel un Kylian Mbappé animé par l’obsession du Ballon d’Or.
Mais ce désir-là prend-il fin un jour ?
« Tout accomplissement est une servitude. Il oblige à un accomplissement plus haut » a écrit Albert Camus, un auteur dont j’apprécie particulièrement « Le mythe de Sisyphe ». Aller plus haut, c’est combattre contre ses propres limites.
C’est être capable de transformer un gris anthracite en un bleu Klein.
C’est puiser dans ses ressources le moyen d’éviter toute tachycardie.

Le corrigé de la dictée 2024 de Marc Levy

Plus fort .....

Ceux qui obtiendront une médaille laisseront une empreinte dans le monde.
Les années d'effort se sont succédé.
A l'instar de vos pairs, vous vous êtes lancés sans valses-hésitations et sans détour dans cette compétition qui commencera dans quelque temps.
Athlète, pour que tu coures plus vite, pour que tu voies la route qui s’ouvre à toi, pour que ta vie ne soit pas sens dessus dessous, souviens-toi que si le rationnel a plus de jambes que le rationalisme et si les honorés en ont moins que les honneurs, sonner la victoire ne requiert aucune sonorité excessive, de même que siffler la fin d’une épreuve n’octroie pas au vainqueur le droit de persifler.
La nullité du score n'annule en rien la valeur de l'effort.
Alors que les derniers entrainements commencent, oublie l’éclat trompeur des fards et ne regarde que la lumière des phares qui éclairent ton parcours. www.festivaldulivredeparis.fr/fr/la-grande-dictee-des-jeux

13 comments

Pat Del said:

Associées à la motivation, la détermination et la persévérance sont mères de réussite.
4 weeks ago ( translate )

Annaig56 replied to Pat Del:

oui mais les jeunes abandonnent vite hélas avec leur écriture texto ,,,merci pour cette réaction ici aussi les gens ne s'intéressent pas beaucoup aux articles publiés tu es mon fidèle participant
4 weeks ago ( translate )

Typo93 said:

Cé vrai que les jens son 2 en + nul en orttografe, ce né pas une lait gende !
3 weeks ago ( translate )

Annaig56 replied to Typo93:

mdrrrrrrrrrrrrrrr
3 weeks ago ( translate )

Anne H said:

"La Loi est implacable, mais la Loi est imprévisible. Nul n'est censé l'ignorer, mais nul ne peut la connaître. Entre ceux qui la subissent et ceux qui l'édictent se dresse une barrière infranchissable. L'Athlète doit savoir que rien n'est sûr ; il doit s'attendre à tout, au meilleur et au pire ; les décisions qui le concernent, qu'elles soient futiles ou vitales, sont prises au dehors de lui ; il n'a aucun contrôle sur elles. Il peut croire que, sportif, sa fonction est de gagner, car c'est la Victoire que l'on fête et c'est la défaite que l'on punit ; mais il peut arriver dernier et être proclamé Vainqueur : c'est ce jour-là, à l'occasion de cette course-là, quelqu'un, quelque part, aura décidé que l'on joue à qui perd gagne."

Georges Perec : "W ou le souvenir d'enfance"
2 weeks ago ( translate )

Eric Desjours replied to Anne H:

Incontournable Perec ! (Georges, pas Marie-José. Quoique... ;-)
2 weeks ago ( translate )

Annaig56 replied to Anne H:

merci pour ce beau récit et partage très apprécie,,,
13 days ago ( translate )

Anne H replied to :

Ah oui, je pense toujours à Georges quand j'entends parler de Marie-José. Mais je ne souhaite pas à Marie-José d'aller sur W !
13 days ago ( translate )

Anne H replied to :

Merci, Annaig. Ce livre de Perec est dur, mais il est important...
13 days ago ( translate )

Eric Desjours replied to :

A qui le souhaiter...;-)
Je ne connaissais pas l'île de W de Pérec, merci de me la faire découvrir.
A-t-on jamais fait le tour de son œuvre ?!
Nous parlons avec désinvolture alors qu'Annick, qui nous offre son hospitalité, n'est pas bien du tout en ce moment, à ce que je crois savoir... Courage à toi l'amie, nous sommes à tes côtés.
12 days ago ( translate )

Eric Desjours replied to :

+1
12 days ago ( translate )

Anne H replied to :

Désinvolture, je ne sais pas...Mais mon idée était, bien sûr, de faire vivre l'article d'Annaig.
Que j'embrasse :-*
12 days ago ( translate )

Annaig56 replied to :

merci pour ces mots anne belle journée,
9 days ago ( translate )