Loading

Sur la route de l'hôpital !

Un dolmen pas connu !
Bonne semaine et amitiés à toutes et tous !

Var Matin nous raconte:

Lors de fouilles en 1884, les archéologues ont découvert les ossements de plusieurs individus entremêlés… Peut-être étaient-ce les corps des amoureux qui sont à l’origine de la légende? Car ce dolmen est porteur d’une légende… non, en fait de deux légendes!

Il était une fois une jolie petite fée qui aimait à baguenauder dans la campagne. Elle s’appelait Esterelle et pour passer inaperçue, elle se plaisait à se déguiser en bergère. Ainsi travestie, elle s’en allait sous les bosquets d’orangers et de grenadiers en jouant de la mandoline et fredonnant des chansons. La fausse bergère, grâce à sa beauté et, peut-être, à quelques mélodies magiques, parvint à inspirer une grande passion à un jeune homme du voisinage.

Amoureux fou, il a fini par lui demander sa main. La fée consentit à la lui accorder si, de son côté, il acceptait que le mariage fût célébré sur une table formée de trois pierres dont elle lui fit un dessin minutieux.
Le jeune homme reconnut dans la description de sa bien-aimée les pierres qui, dix siècles plus tôt, avaient dévalé la montagne de Fréjus et s’étaient entassées au bas de la gorge voisine.

Réunissant toutes ses forces physiques portées par l’amour, il parvint à dresser les deux premières pierres, mais fut incapable de déplacer la troisième. Accablé, il crut avoir perdu la main de la bergère.

Mais la fée, à qui il n’était pas indifférent eut pitié de lui. La nuit suivante, elle s’approcha de la pierre récalcitrante et traça autour d’elle un cercle magique. Immédiatement, une immense flamme s’éleva et, hop, en un soupir, la dernière et lourde pierre vient se placer sur les deux autres!

À l’aube, la bergère magicienne surveilla la réaction de son amoureux pour partager sa joie au moment où il découvrait le prodige et pour qu’enfin leur mariage puisse avoir lieu !

Mais au lieu de ça en voyant la pierre posée, le jeune homme comprend alors qu’il n’est qu’un bien modeste humain et qu’il ne peut aimer une fée plus habile que lui. Il se tue donc au-dessus des pierres entassées et est immédiatement pétrifié. Folle de désespoir, la fée se laissa mourir de chagrin.

Se sont-ils retrouvés dans la mort? La légende ne le dit pas.
D’autres versions ajoutent que la fée, aussi triste soit elle, a survécu à son fiancé. Mais qu’elle aurait tout simplement disparu! Elle reviendrait certaines nuits hanter le dolmen, surveiller les bijoux qu’elle avait cachés là. On dit qu’une jeune fille pure pourrait recevoir une poignée de bijoux issue du trésor caché sous le dolmen, dans un trou que la fée ouvrirait d’un coup de baguette magique. Mais personne n’a jamais réussi à avoir le moindre petit bout de trésor...

Une seconde légende
plus poétique

C’est l’histoire de l’amour de Rosilde, fille du comte Armand, et de Vilfrid. Si la jeune fille était noble, le jeune homme n’était qu’un simple page. Devant cet amour « mésalliance » le comte Arnaud entra dans une grande colère. Devant la fureur paternelle, tous deux s’enfuirent vers Draguignan.

La nuit tombée, ils se couchèrent sur la mousse du sous-bois lorsque s’est déclaré un orage épouvantable. Bien qu’enlacés, les jeunes amants furent trempés et frigorifiés. La fée Esterelle, émue par la détresse du couple, d’un coup de baguette construisit le dolmen pour les abriter….

La fée Esterelle est une fée locale à qui les femmes stériles venaient faire des offrandes afin d’obtenir la fécondité. Les femmes enceintes recouraient également aux services d’Esterelle, afin que la grossesse se passe le mieux possible.
Il semblerait qu’Esterelle donnait des potions de fécondité à qui venait la voir. De là à imaginer qu’une guérisseuse médiévale locale ait contribué à cet aspect de la légende, il n’y a qu’un conte!

Certains écrivains font d’Esterelle une magicienne humaine –une sorcière soit "masco" en provençal.
Cette légende de la fée Esterelle fait du dolmen un lieu de fécondité. Le mégalithe est cité par Jehan de Nostredame, frère de Michel de Nostredame (Nostradamus) dans sa légende de saint Hermentaire (1540) et par Frédéric Mistral dans Calendal (1886).

Sources : Guide de la Provence mystérieuse (Éditions Tchou).

guydelblog.jimdofree.com
Visible by: Everyone
(more information)

More information

Visible by: Everyone

Attribution + non Commercial

Report this photo as inappropriate

24 comments

Marie said:

Il y a des dolmens et des menhirs dans beaucoup de régions de France et pas seulement en Bretagne mais celui-là je ne le connaissais pas. Merci pour la découverte. Bisous de nuit
2 months ago ( translate )

Guydel replied to Marie:

Merci à toi, Marie ! Bisous itou !
2 months ago ( translate )

PascalL said:

belle découverte intéressante ,très curieux dolmen, cette pierre est impressionnante ! merci du partage, bonne semaine, amtiiés
2 months ago ( translate )

Guydel replied to PascalL:

Merci Pascal ! Amitiés !
2 months ago ( translate )

Marie said:

Merci pour ce rajout, j'adore les légendes, bretonnes ou pas. Deux belles histoires d'amour en fait.
2 months ago ( translate )

Guydel replied to Marie:

Un vrai plaisir, Marie ... je les ai apprises aussi ! Bises !
2 months ago ( translate )

vero said:

très belle légende d'amour , magnifique dolmens de cette belle région Guyy belle et douce journée
2 months ago ( translate )

Guydel replied to vero:

Merci Vero ! Bisous du jour !
2 months ago ( translate )

Makrofan said:

Danke für die Informationen und HBM
2 months ago ( translate )

Guydel replied to Makrofan:

Merci à toi, Makrofan ! Amitiés !
2 months ago ( translate )

Günter Klaus said:

Ein gewaltiges Kunstwerk wurde da mit diesen Felsen gemacht lieber Guydel,vielen Dank auch für diese Geschichten dazu :))

Wünsche noch einen schönen Nachmittag,ganz liebe Grüße Güni :))
2 months ago ( translate )

Guydel replied to Günter Klaus:

Merci à toi, Günter ! Amitiés !
2 months ago ( translate )

William Sutherland said:

Excellent diptych! Stay well!

Admired in: www.ipernity.com/group/tolerance
2 months ago ( translate )

Schussentäler said:

sehr interessante Geschichten umranken diesen Dolmen
2 months ago ( translate )

Gilbert H said:

Bonne découverte et information !
2 months ago ( translate )