Loading

Chien de l'ethnie Meghwal

Gujarat (Inde) - Ce chien famélique appartient à la communauté des Meghwals, une des nombreuses ethnies minoritaires dont certains villages sont regroupés, au Nord-Ouest de l'Etat du Gujarat, à proximité de la frontière pakistanaise.
Quand je suis arrivé dans ce village, il faisait plus de 40°. Si la population avait de l'eau stockée dans de grandes jarres, il n'en était pas de même pour les chiens et les chèvres qui circulaient librement dans le village. Peut-être y avait-il une mare à proximité ? Comme je ne suis pas resté très longtemps dans ce village, je ne pourrais pas l'affirmer. Avant que ce chien me suive dès mon arrivée, avec ses congénères, il était vautré à l'ombre contre le mur d'une maison.
Ce chien ne semblait pas farouche, mais restait à distance de l'étranger que j'étais. Comme tous les chiens indiens, voyant sa maigreur, je pense qu'il se nourrissait des déchets laissés par les villageois. En revanche, il ne semblait pas les craindre. J'en déduis qu'il n'était pas trop maltraité.
Cela dit, pour être honnête sur la question du traitement des chiens, notamment la nourriture, il faut savoir que les populations locales dans ces régions reculées sont parfois victimes de périodes de famines. On ne peut donc pas leur en vouloir de donner la priorité alimentaire à leurs enfants. L'intérêt que je porte aux animaux n'est qu'une préoccupation d'Occidental qui n'a jamais eu à souffrir de la faim. J'ai coutume de dire qu'un pays qui traite mal les animaux, traite mal les hommes.
Visible by: Everyone
(more information)

More information

Visible by: Everyone

All rights reserved

Report this photo as inappropriate

11 comments

Madeleine Defawes said:

Superbe image colorée !
Bon dimanche. Amitiés
6 months ago ( translate )

Pam J said:

I CANNOT BE SO FORGIVIBG
6 months ago

Jean-luc Drouin replied to Pam J:

Ce n'est pas l'indulgence de ma part, mais du réalisme. Mon engagement pour la cause animale n'est pas une vue de l'esprit. Mais j'agis aussi avec des ONG pour le bien-être des humains à Madagascar et en Inde. J'en profite sur place pour sensibiliser à la cause animale. Expliquer à une mère de famille qu'il faut nourrir son chien alors qu'elle n'a pas de quoi nourrir son enfant est un problème insoluble et inaudible. Les opinions trop strictes ne font pas avancer les choses. Si les gens sont bien traités, on peut espérer qu'ils traiterons correctement les animaux.
6 months ago ( translate )

William Sutherland said:

Awesome capture! Stay well!

Admired in: www.ipernity.com/group/tolerance
6 months ago

Annaig56 said:

ah c'est creve_coeur quand même,,
6 months ago ( translate )

Jean-luc Drouin replied to Annaig56:

Bien entendu Annick, tout n'est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes. Si nous vivions dans un monde de bisounours, ça se saurait et nous n'aurions pas cette conversation. Tu connais mon affection immodérée pour les animaux, les chiens en particulier. Mais un enfant sera toujours prioritaire dans l'urgence. Surtout si le gamin risque sa vie et que tu es à ses côtés (je l'ai vécu en 2018 dans le bidonville de Varanasi). Mais entre un chien et un con, je n'hésite pas, je choisis le chien ;-)))
6 months ago ( translate )

LotharW said:

Ich habe so einem Armen Kerl auf Madeira mal ein Stück Brot spendiert und wurde ihn für Stunden nicht mehr los... Eine tolle Aufnahme, natürlich!
6 months ago ( translate )

Annemarie said:

Magnifique
6 months ago ( translate )

Esther said:

A very touching photo.
6 months ago

Rosalyn Hilborne said:

Poor dog, but maybe we are the lucky ones.
6 months ago

Laura Perinelli said:

Le ragazze sono belle e stanno benissimo con i loro costumi molto colorati! Bella ripresa..ciao Laura
5 months ago ( translate )