Loading

Les p'tits gars de la marine cambodgienne

Comme je suis partisan du moindre effort, la légende ci-dessous accompagnait déjà une photo issue de la même série que vous pouvez voir en cliquant sur ce lien : www.ipernity.com/doc/1922040/49307410/in/album/1229956

Cambodge - Kampot, ville située au Sud du pays est fréquentée par tous les «routards» de la planète, attirés par la quiétude du lieu.
Cette photo a été prise alors que je suivais le fleuve après avoir fait des photos dans les salines. Si Kampot est la capitale mondiale du poivre, son sel est également réputé.

Je cherchais un endroit pour photographier les bateaux qui remontaient le chenal, en cette fin de journée.

Je me suis retrouvé par hasard dans un minuscule village musulman dont les maisons pour l’essentiel, étaient faites de tôles ondulées. Ce n’était pas un bidonville officiellement, mais ça lui ressemblait.
J’ai été accueilli chaleureusement, comme toujours au Cambodge. J’ai pu photographier les habitants qui se prêtaient avec gentillesse à l’exercice. Au bout du « village », je me suis enfin retrouvé sur la berge du fleuve.

L’odeur était insoutenable. Mais c’est comme tout, au bout d’un moment, on s’habitue. De toute façon, je voulais rejoindre les enfants qui jouaient sur un ponton où plusieurs bateaux étaient amarrés. Pas question de renoncer avec cette magnifique lumière.

Après avoir involontairement marché sur plusieurs rats noyés et gorgés d’eau, j’ai pu faire cette photo, qui, depuis, a été intégrée dans une série sur "les enfants du fleuve".

A voir cette image, on pourrait croire que l’endroit est un petit paradis. N’en croyez rien. Les conditions de vie sont très précaires. Je ne le répéterai jamais assez : ne vous fiez jamais aux apparences. Mais ces trous perdus ey insalubres, c’est plus fort que moi, je les aime bien. Même si je dois photographier avec un foulard sur la bouche et le nez en raison de l’odeur de pourriture ambiante. Malgré une lumière magnifique, comment ces pauvres gens peuvent-ils vivre en un tel lieu ?
Visible by: Everyone
(more information)

More information

Visible by: Everyone

All rights reserved

Report this photo as inappropriate

24 comments

Madeleine Defawes said:

Magnifique image de l'insouciance enfantine !
Je crois que les habitants ne sentent plus les mauvaises odeurs, comme nous qui vivons dans des villes polluées, nous ne sentons la différence que lorsqu'on revient d'un long séjour à la campagne.
Bonne journée. Amitiés
6 weeks ago ( translate )

©UdoSm said:

Image and text could come from two different worlds - just as you describe it...
6 weeks ago

Ruth said:

Thank you for posting your wonderful image to
Interesting Views
6 weeks ago

Trixpix said:

Magnifique composition! Excellent travail dans des conditions épouvantables.
6 weeks ago ( translate )

Dominique 60 said:

j' adore la bouille de celui de droite ....c' est vrai que la lumiere est belle !!
6 weeks ago ( translate )

Malik Raoulda said:

J'imagine l'endroit..!
6 weeks ago ( translate )

Marie-claire Gallet said:

Trop mimis ces deux-là !!!
6 weeks ago ( translate )

Pam J said:

THERE IS BEAUTY IN ALL THINGS. SOMETIMES YOU HAVE TO SEARCH FOR IT VERY HARD.
6 weeks ago ( translate )

William Sutherland said:

Excellent capture! Stay well!

Admired in:
www.ipernity.com/group/tolerance
6 weeks ago ( translate )

annaig56 said:

et malgré tout .. les enfants ont l'air bien portant ,,,,
6 weeks ago ( translate )

Proxar said:

Beautiful work!
6 weeks ago ( translate )

Nautilus said:

j' attends maintenant la photo des rats crevés :-).
6 weeks ago ( translate )

Jean-luc Drouin said:

J'ai mieux ! J'en ai ramené un et j'en ai fait un chapeau de Davy Crockett.
6 weeks ago ( translate )

Julien Rappaport said:

On s'imagine bien dans un endroit merveilleux , et puis quand on lit ton commentaire concernant les conditions d'hygiène et de vie , on est complètement à côté de la plaque . Merci beaucoup Jean-Luc
6 weeks ago ( translate )

Luis Soares said:

Une superbe image ! ils ont pourtant le sourire .
6 weeks ago ( translate )