Loading
Dans un autre style


Ah ! vous pouvez blaguer les gens de la Provence,

Notre langue est de race, elle tient de France ;

Si l'on met pas les points sur le i en parlant,

Nous les mettons ailleurs quand on est insolent.



Paroles Massilia Sound System Parla patois


ESCOTA ME PLAN , ESCOTA ME BEN , ESCOTA ME RAGGA
ARA ES PAPET JALI QUE VEN TE FAR BOLEGAR
ARA ES MOUSSU T. QUE VEN PER TE FAR BOLEGAR
MAI DINS LA DANSA , OC DINS LA DANSA


SIAU ANAT A PARIS PER I VEIRE LEI PRODUCTORS
ESCOTERON MON LIRIC , COMPRENGUERON REN DAU TOT
ME DIGUERON : PARLAS PAS FRANCES , PARLAS PAS ESPANHOU
PARLA PAS ENGLES , PARLA PAS ITALIAN
PARLA PAS PORTUGUES , ME SEMBLA PAS NORMAU
BRONCHA PAS MOUSSU RIGAUD , VAU T'EXPLICAR , FAGUES PAS PAUR !
SIAU BEU , SIAU CAUD PERQUE SIAU PROVENCAU
IS ! PAPET JALI QUE TE FAR MARCHAR LO COR


REPIC N° 1 :
ESCOTA ME PLAN , ESCOTA ME BEN , ESCOTA ME RAGGA
ARA ES PAPET JALI QUE VEN TE FAR BOLEGAR
ARA ES MOUSSU T. QUE VEN PER TE FAR BOLEGAR
MAI DINS LA DANSA , OC DINS LA DANSA


REPIC N° 2 :
PARLA PATOIS RAGGA , OC PARLA PATOIS
PARLA PATOIS QUE BABILONA ENTENDRA PAS
PARLA PATOIS , COMENCA E T'ARRESTA PAS


DEDINS MARSILHA : PARLA PATOIS
E PER TOLOSA : PARLA PATOIS
DE NISSA A LEMOTGES TAMBEN : PARLA PATOIS
E MEM'A PARIS , RAGGA , TE FAU PARLAR PATOIS !


REPIC N° 2 :
PARLA PATOIS RAGGA , OC PARLA PATOIS
PARLA PATOIS QUE BABILONA ENTENDRA PAS
PARLA PATOIS , COMENCA E T'ARRESTA PAS


PER CARRIERA : PARLA PATOIS
E DINS LA DANSA : PARLA PATOIS
EN AMOR , RAGGA : PARLA PATOIS
E DINS LA FILADA TAMBEN : PARLA PATOIS


REPIC N° 1 :
ESCOTA ME PLAN , ESCOTA ME BEN , ESCOTA ME RAGGA
ARA ES PAPET JALI QUE VEN TE FAR BOLEGAR
ARA ES MOUSSU T. QUE VEN PER TE FAR BOLEGAR
MAI DINS LA DANSA , OC DINS LA DANSA


LO DILUNS DINS LA TESTA SE PASSEJA UN REPIC
LO DIMARC , DINS LA BOCA VIRA VIRA UN LIRIC
LO DIMECRES , LO VAU CONTAR PER LEIS AMICS
LO DIJOUS VEN LO RIDDIM QUE TOMBA A PIC
LO DIVENDRES REPETICION-REPETITIT
MAI LO DISSABTE M'EN VAU PER FAR UN BON VIATGI
VAU CANTAR PER LEI RAGGA D'UN VILATGI
AI LA JOIA DE FAR PASSAR ENCARA LO MESSATG
E LEI CRIS DEIS ENFANTS ME DONARAN FORCA PARATGI




Etre marseillais Par Fortuné Cadet

Mais, être Marseillais - ô bonheur sans égal !

C'est naître en plein soleil, par un coup de mistral

Dans la plus belle ville et sans y prendre garde,

Voir, en ouvrant les yeux, la Vierge de la Garde !

Que l'on soit du Canet ou de la Porte d'Aï,

C'est grandire en tétant un quignon frotté d'ail ;

C'est aimer son quartier où, niston on fourmille

En jouant à la raie, à morfion, aux billes ;

C'est tailler son école ;

aller en tourbillon Chouner aux Catalans ;

faire le bataillon ;

C'est marcher dans la rue plus fier qu'un santibelli

Et montrer aux passants un vaste chichibelli ;

C'est, lorsque l'on devient un jeune, un peu plus tard ;

Etre un type à la coule et aller au pétard ;

C'est aimer simplement nos petites nistonnes

Avec leurs yeux de braise et leurs airs airs de madones ;

Aller au baletti, faire les petits pas ;

Filer la rente à Choise entre deux mazurkas ;

Se saper en rupin, se coiffer d'une bâche ;

Faire voir que pour tout on est à la renache ;

Mangea tres soou de muscle en passant sur le Quai ;

*Avoir du bon pastis dans sa piaule planqué,

Dégotter une rague où le roucaou y pite ;

Avoir des mouredus, des piades qui s'agitent ;

Savoir faire avec art un aïoli puissant,

Une rouille, un coulis, surtout, avoir l'assent !

C'est aimer le soleil, notre belle Corniche ;

Balader en tramways auprès d'une bibiche ;

Aller au cabanon ;

pas forcer le jeudi

Et pour se reposer, l'Alcazar le lundi

; C'est la mer, la jetée et notre Canebière ;

On a beau la chiner mais elle est là, très fière,

Elle commence au Cours pour finir à l'ékin.

Et le ciel le plus bleu lui sert de baldaquin !

Ah ! vous pouvez blaguer les gens de la Provence,

Notre langue est de race, elle tient de France ;

Si l'on met pas les points sur le i en parlant,

Nous les mettons ailleurs quand on est insolent.

«Té mon bon !» «quès aco ?» sont des mots hors d'usage

Le Marseillais, peut-être, est simple en son langage,

Mais il est naturel, sincère, honnête et franc

Et ne dit jamais : Noir quand il a pensé : Blanc !

C'est accrocher partout un peu de sa jeunesse

En galéjant toujours et, quand vient la vieillesse

S'en aller lentement d'un pas triste et lassé

Vivant les souvenirs d'un si joyeux passé

Avec sa bonne vieille à qui l'on est fidèle

Puis, un soir sans regrets, c'est fermer la parpelle

Dans ce joly pays aux coins ensoleillés...

Et voilà ce que c'est que d'être Marseillais

9 comments

Krisonteme replied to :

Et avant qu'on le fasse partir en biberine (intraduisible)
Bisous
10 years ago ( translate )

j-p l'@rchéo said:

Adeu les gramuses !...
Biberinouses ...
10 years ago ( translate )

Krisonteme replied to j-p l'@rchéo:

Bisous ...je vais faire une virée à dache
10 years ago ( translate )

Krisonteme replied to :

Tu me le remets en mémoire )) depuis quelques temps les articles passent un peu aux oubliettes avec l'arrivage massif d'anglophones ...qui ne comprennent pas toutes nos subtilités de langages bien sur ...
9 years ago ( translate )

Valeriane ♫ ♫ ♫¨* said:

de l'occitan je crois ! je n'entrave que couic à ce langage provençal mais c'est beau*****************je ne connais que l'argot parigot***************
9 years ago ( translate )

FloryNeige said:

oh je fais pas la mariole, y'a bien des mots que je ne comprends plus
alors que j'ai dû les entendre étant minote, mais c'est loin tout ça ;) *^*
9 years ago ( translate )

Krisonteme replied to FloryNeige:

Comme moi )) J'ai oublié ..pas mal .Pourtant ma grand mère parlait mieux le provençal que le français ....
Mais il y a des mots que j'emploie naturellement ...et que je suis incapable de traduire en Français
9 years ago ( translate )

Krisonteme replied to :

9 years ago ( translate )