Loading
Les bonnes résolutions pour la rentrée.
Bonjour,
Dans mes courriels ce matin, un mail de Jean-Christophe, de Nikon Passion.
Il est tellement limpide que je vous le livre à la virgule près.
C'est grâce à des gens comme lui que j'essaie d'avancer.
Bon dimanche et bonnes photos.

Bonjour Alain

“Il m'est arrivé de penser une photographie pour recevoir davantage de ‘J’aime’ histoire de combler un besoin de reconnaissance”.

C'est Jean-Paul, un lecteur, qui m'a fait ce retour à la suite du précédent sujet. Vous êtes nombreux aussi à me demander de détailler ma vision du score de vanité sur les réseaux sociaux dont j’ai parlé Dimanche dernier. C'est parti !

Si cela ne vous intéresse pas …
Je comprends que vous ne me suiviez pas forcément sur Nikon Passion pour recevoir des articles par mail sur la créativité, que la technique et la marque Nikon vous intéressent plus.
Dans ce cas consultez les articles du site comme l'annonce du nouveau Nikon AF-S 105mm f/1.4 :
www.nikonpassion.com/nikon-af-s-105mm-f1-4e-ed-lobjectif-a-portrait-a-grande-ouverture

J'ai parlé logiciels dans les précédents sujets, voici les tutoriels gratuits que je vous recommande :
fr.tuto.com/l/nikonpassion

Si faire des photos plus créatives vous intéresse ...
J'ai commencé la photographie tout jeune sans développer une pratique régulière. Il s'agissait de garder un souvenir des bons moments.

Une fois adulte c’est lors d'un premier voyage en Asie que je m’y suis remis. Mais cette fois j'ai eu envie d’aller plus loin que le simple souvenir. Je me suis intéressé à la technique, aux règles, à la créativité.

Et je me suis très vite trouvé perdu.

Perdu face à de nombreux choix. Que photographier pour que mes images plaisent, pourquoi, comment, avec quel matériel ? Trop de questions sans réponses. Mais j’ai persisté en faisant des photos que je montrais à mes proches.

J’ai même reçu des commentaires positifs !
Mes proches m’ont fait plein de commentaires sympas. Je devenais petit à petit le photographe de la famille, non pas parce que j'étais bon photographe mais parce que les autres ne faisaient pas mieux, et surtout, qu’ils voulaient me faire plaisir.

Les commentaires positifs flattent l'ego mais ne font pas progresser.

J'ai alors intégré un club photo et les avis ont vite changé. J'ai reçu de nombreux commentaires moins flatteurs car, il faut bien l'avouer, mes images étaient loin d'être parfaites. Mais j'ai beaucoup appris.

Quelques années plus tard, en tant que Président du Club, j’aidais les nouveaux arrivants à mon tour. Depuis plusieurs années je le fais via le web, tout change :)

Des clubs photo aux réseaux sociaux
Je me suis intéressé aux réseaux sociaux pour des raisons professionnelles, Et comme ces réseaux sont devenus les clubs photos du 21ème siècle, j'ai forcément passé du temps à comprendre ces médias.

Oui mais …

Le problème des réseaux sociaux est que l'on y cherche la reconnaissance avant tout. Quand je parle de score de vanité, je veux dire qu’avoir le plus d'audience possible ne sert à rien, il faut générer des réactions utiles. On parle aussi d’engagement.

Sur Instagram, Facebook et les autres montrer “les plus gros chiffres” ne fait que flatter notre ego. Peu importe la qualité des photos, si vous avez 10.000 followers, 20.000 fans ou 100 commentaires alors vous pensez être “un photographe reconnu”.

C’est faux.

Le danger du score de vanité
Le danger de fonctionner ainsi est de penser que ces abonnés, commentaires, Like sont dus à votre talent de photographe. C'est la même chose que lorsque vos proches vous félicitent pour vos photos. Ce sont des avis de complaisance qui ne vous font pas progresser.

La plupart des réactions sont déposées dans le seul but que vous rendiez la pareille à ceux qui les ont déposées. Certains y vont même de leur “si tu me Like je te Like “. Vous voyez de quoi je veux parler ?

L’exemple d’instagram
Saviez-vous que sur Instagram, par exemple, ce sont les tags (mots-clés précédés de #) qui vous apportent des ‘J’aime’ et non la qualité de vos photos ?

Faites le test : postez une photo sans tag et comptez les retours. Attendez quelques jours, postez la même en ajoutant les bons tags et comparez. Les résultats vont varier de 1 à 10 sans problème. Si cela vous intéresse retrouvez-moi sur le compte Instagram Nikon Passion et je vous montre comment je procède :)
www.instagram.com/nikonpassion

La solution ? Cherchez les avis négatifs !
Je ne dis pas qu'il faut éviter les réseaux sociaux et les sites de partage car je pense au contraire que c'est un excellent endroit, simple d'accès et gratuit, pour développer votre créativité. Mais il faut y chercher ce dont vous avez besoin.

Privilégiez les avis et commentaires négatifs. Négatifs ? Oui, car ce sont eux qui vont vous faire progresser.

L'échec est un passage obligé
Une de vos photos ne reçoit que des avis négatifs, des commentaires peu élogieux ? Tant mieux ! Ce qui vous semble être un échec est la meilleure chose qui puisse vous arriver.

Analysez ces messages et cherchez à comprendre pourquoi ils ont été postés. Mettez-vous à la place de votre audience. Comprendre ne veut pas dire être d'accord. Mais prenez note de toutes les remarques. Et intégrez-les dans votre démarche créative.

Vous avez le droit de faire des erreurs
Contrairement à ce que notre culture laisse penser, l'échec est une bonne chose car il permet de réfléchir, de tirer des conclusions et de revenir pour faire mieux.

Aucun photographe connu ne l'est devenu sans faire de mauvaises photos. Mais ils ont tous su tirer profit des remarques, des critiques pour progresser.

Un exercice pratique
Choisissez trois photos dans votre catalogue :
- une que vous trouvez vraiment réussie,
- une que vous trouvez plutôt moyenne,
- une où vous avez tenté quelque chose sans trop savoir ce que ça vaut.

Postez-la sur le site de partage ou le réseau social sur lequel vous avez le plus d'audience. Notez les retours.
Si cela vous intéresse voici le dossier Réseaux sociaux pour les photographes, sinon passez à la suite :
www.nikonpassion.com/dossier-les-reseaux-sociaux-pour-les-photographes-14

Faites pareil avec la seconde photo. Et la troisième. Au besoin laissez passer quelques jours pour recevoir suffisamment d’avis.

Ces retours sont importants car ce sont eux qui vont vous faire progresser. Les avis laissés sur la première photo vous disent si vous aviez raison de trouver cette image réussie.
Les avis laissés sur la seconde photo vous permettent de savoir si vous êtes trop exigeant avec vous-même ou pas assez.
Les avis laissés sur la troisième photo vous permettent de savoir s'il y a quelque chose à creuser..

Pour aller plus loin …
Je pourrais vous parler pendant des heures des usages des réseaux sociaux et des sites de partage. C'est un de mes sujets de prédilection. Si cela vous intéresse dites-le moi en précisant quel problème vous rencontrez.

Contrairement à ce que vous pouvez penser, n'ayez pas peur d'utiliser ces sites et réseaux. Vous allez découvrir beaucoup de photos quelconques, mais aussi de nombreux photographes qui vont vous inspirer. C'est une autre façon d’éduquer votre regard.

La page Facebook de Nikon Passion réunit par exemple tous les week-ends de nombreux lecteurs comme vous qui partagent leurs images de la semaine pour recevoir des avis :
www.facebook.com/NikonPassion

Une dernière chose …
Cette série estivale envoyée par mail est un plaisir à écrire, pour moi c’est comme si nous étions face à face en train de discuter. C'est pourquoi j'apprécie vos retours.

Il vous suffit de répondre à ce message avec vos remarques. Je lis tout ce que vous m'envoyez et je vous prépare quelque chose à la rentrée pour répondre aux questions, développer de nouveaux sujets et formats.

Ne vous privez pas de m'écrire pour me dire ce qui vous préoccupe en photographie, c'est ainsi que vous allez pouvoir progresser aussi.

Très bel été à vous et … à Dimanche prochain !




Merci pour votre fidélité !
Jean-Christophe


2 comments

Xata said:

Je vais essayer d'exprimer dans votre langue, je la parle académiquement mais les sentiments ne s'exprimant avec justesse que dans la langue maternelle...

Je photographie depuis mes 8 ans... et je reste un fotographe solitaire et onaniste je dirai. Je fais des photos avec mes sentiments, pour mon plaisir principalement, et venant de l'analogique je postprocesse le moins possible.

Ce que je trouve bien ici, surtout chez ceux qui laissent visibles les exif est que l'on apprend.
Même si les échanges ne sont pas toujours très circonstanciés (je suis la première à avoir du mal à le faire par manque de temps) ils sont certainement plus honnêtes que des like facebookiens (je ne suis pas sur facebook ni sur aucun autre réseau similaire), même nos étoiles le sont, on peut les interpréter comme un "olá, je suis passée et j'aime bien même si je n'ai pas le temps de dire pourquoi".

L'important pour moi ici est le fait d'avoir des échanges que l'on n'aurait pas sans internet.

La recherche de reconnaissance comme ce que vous décrivez dans facebook est pour moi un manque d'humilité, un faux partage.

Partager mon travail m'est venu avec internet et ipernity (j'ai un compte flickr mais il me sert de backup supplémentaire, je n'y suis pas autrement active). Cela fait plaisir que les autres personnes aiment, mais ce sont certains commentaires qui font la différence: soit ce que j'appelle la critique ou suggestion positive, soit la reconnaissance de ce que j'ai vraiment voulu exprimer.

Il me plait aussi de ne pas avoir trouvé ici les conflits dont j'entends si souvent parler et qui arrivent dans les forums divers, quel que soit le thème.

Je vais en lecteur discret sur les forums/sites Nikon et Leica pour me tenir au courant ou pour chercher réponse à une question que je puis me poser.

J'aime aussi le fait que ici il n'y a pas de concurrence avec des catégories selon le niveau de commentaires ou d'appréciations, se genre de ranking ne réflète à mon sens que la mesure de l'ego de chacun et la capacité à faire sa propre publicité, rien ou peu à voir avec la qualité du travail présenté.

Voilà...
Bonne fin de semaine pour vous et merci pour les macarons virtuels!
4 years ago ( translate )

Balatre replied to Xata:

Merci pour cette expression qui somme toute reflète assez bien mon état d'esprit.
Je regrette souvent qu'il n'y ai pas plus de commentaires, suggestions ou critiques sur mes photos mais, moi même, par manque de temps ne commente guère les photos des autres.
La technique, un jour, permettra peut-être un partage plus matérialisé des macarons virtuels...
En attendant ce jour je vous souhaite un très bon dimanche.
4 years ago ( translate )